LE VOYAGE DE NAMBU

LE VOYAGE DE NAMBU

Extrait : Le Voyage de Nambu

Le manque d’amour que ressentent les hommes est particulièrement évident dans leur vie quotidienne. Ce sentiment de vide fait naître en eux un désir qui les habite profondément.

- Oui, le manque d’amour est douloureux et s’avère pénible pour celui qui le supporte longtemps. Il provoque de l’inquiétude. Cette peur, l’homme cherche à tout prix à s’en libérer.

- Il semble difficile de faire une relation entre l’amour, le désir, se libérer ou posséder.

- L’amour se partage, c’est constructif. La peur de manquer ou le besoin de se libérer ne sont pas de l’amour. C’est se rassurer dans le meilleur des cas, mais c’est aussi de l’amour tourné vers soi, ce qui est déjà un bon début. L’autre nous aide à nous aimer et nous libère de nos peurs afin que nous puissions nous rapprocher de nous-mêmes et lire dans notre cœur. Une recherche personnelle permet de combler notre vide et de lui donner un sens.

- Avoir besoin d’amour recèle ses pièges?

- Notre petite âme, par ses manques, libère l’angoisse qui nous empêche d’entendre notre cœur. Ces multiples désirs nous éloignent de notre être profond, le grand Moi.

- Nous y trouvons un intérêt. Ces expériences seraient-elles finalement positives?

- Oui, elles le sont, dans le sens où elles permettent de mettre le doigt sur quelque chose et de se libérer d’une énergie qui n'est plus nécessaire ou trop lourde à vivre. Lorsque la leçon n’est pas comprise, l'expérience revient inlassablement jusqu'à ce que l’on soit libéré afin d'y voir plus clair pour avancer.

- La vie n’est pas parfaite, voilà ce dont je suis sûr à présent, Oktan. L’amour est un bon chemin d’évolution. Mais en manquer pourrait-il être finalement bon?

- Oui. C’est ce qui en fait la richesse et explique l’intérêt que nous lui portons. As-tu déjà construit un jeu dans lequel tu connais exactement la fin? Je pense que oui, mais je crois que cela ne t’a laissé aucun souvenir. Lorsque nous savons où nous allons et ce que nous allons y faire, cela ne nous remplit pas intérieurement, il n’y a aucune surprise. Si aucun imprévu n’est sur le chemin, nous ne vivons pas de nouvelles aventures. Es-tu réellement tenté? L’inconnu fait partie des mystères et ceux-ci nous attirent. Ils amènent le pétillant, sollicitent notre être intérieur, nous stimulent et nous font réagir. Un simple rêve peut nous amener sur un chemin différent. Il nous fera découvrir de nouvelles connaissances enrichissantes. Nous serons surpris par notre capacité de réaction et cela nous fera plaisir. Mais pas si nous en connaissons la fin…



07/11/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 60 autres membres