LE VOYAGE DE NAMBU

LE VOYAGE DE NAMBU

Extrait : Le Voyage de Nambu

La vie est faite d’événements contrôlables et d’événements incontrôlables. La différence est souvent grande entre ce que nous voulons et ce que nous avons finalement. Beaucoup de gens s’intéressent à la spiritualité dans le but profond ou secret de réussir leur vie ou de progresser dans les domaines qu’ils ont choisis; c’est bien légitime.

Souvent, nous désirons quelque chose mais l’événement voulu ne se produit pas complètement ou même, parfois, rien ne se passe. Les rêves ne se matérialisent pas, comme s’il y avait une zone d’ombre ou bien un mur entre nous et nos rêves, nous empêchant de parvenir à notre but. De temps en temps, un imprévu balaie notre paisible existence. Il est là à attendre et frappe subitement notre vie au moment opportun. Le problème est que lorsque nous tentons de regarder en nous, nous n’y voyons que ce que nous voulons ou plutôt ce dont nous avons besoin. Croyant qu’en le faisant vivre à l’intérieur de nous cela va suffire à le faire se réaliser. Quand ce n’est pas représentatif, nous évitons de regarder au bon endroit. Nous préférons ne pas voir en nous ce qui est laid. Aussi, nous aménageons de nouvelles idées et nous plantons un rêve sur un terrain non réceptif. Concrètement, rien ne se passe là non plus, nous produisons de l’illusion. Mais, rassurés, nous continuons à avancer.

Nous regardons ce que nous voulons, mais moins souvent ce dont nous disposons déjà. Avez-vous déjà vécu la chaleur intense du désert? Imaginer de l’eau à cet endroit redonne de l’espoir, mais ne fait pas sourdre de l’eau. Que fait naturellement une personne qui vit dans le désert? Elle regarde le soleil, accepte la chaleur et s’adapte. Elle ne s’abreuve pas d’illusions et vit près d’un point d’eau. Elle accepte la réalité.

Il en est de même pour l’esprit.

En regardant objectivement ce qui se passe en nous, nous regarderons la vérité, c’est-à-dire ce qui existe réellement et demande à être entendu. Vous me posez la question: que devons-nous faire pour obtenir ce que nous voulons de la vie? A cela je réponds: ne cachez pas vos plaies sous le bandage de l’illusion et regardez réellement ce qui se trouve dessous afin de soigner vos blessures. Vous éviterez ainsi d’être un jour surpris par la pourriture qui s’est propagée à partir de vos propres secrets !

Oktan nous regarda tous, un par un, puis ajouta, en clignant des yeux:

Mais, en aurez-vous le courage?



07/11/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres