LE VOYAGE DE NAMBU

LE VOYAGE DE NAMBU

Extrait : Le Regard de l'Âme

Avancer peut demander un effort considérable, pourtant les limites ne sont souvent imposées que par nous-mêmes. L'ombre intérieure incite à ralentir, s'arrêter, réfléchir ou s'inquiéter. Ainsi, nous pouvons rester de longs moments à attendre avant que s'offre une éclaircie. Mais qu'en serait-il si ces besoins n'existaient pas ? L’être aimé, notre famille et notre travail répondent-ils à nos espérances ? Parfois, la maladie nous impose l'arrêt. Qu'aurions-nous alors fait si notre corps nous le permettait ? Lorsque nous sommes diminués, nous aurions pourtant fait tellement de choses. Tout au moins, c'est ce que nous pensons... Pour continuer nous avons besoin de portes ouvertes. Régulièrement nous regardons notre vie, dans ces domaines respectifs et constatons qu'aucune étoile ne nous a permis de la suivre, soit inexistante, dans un ciel aussi grand que notre espérance, soit passée trop vite. Las d'attendre cette chance, nous suivons la facilité pour répondre aux besoins journaliers. Pourtant, en nous demeurent de multiples questions : pourquoi n'ai-je pas fait à tel moment ceci, ou pourquoi, je rencontre des difficultés ? La culpabilité peut aussi être envahissante et maintient notre incapacité à ouvrir cette porte qui ferait tant de bien. Mais, sommes-nous responsables de cela ?



29/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres